Salerne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Salerne
Drapeau de Salerne
Drapeau
Image illustrative de l'article Salerne
Noms
Nom italien Salerno
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Campania.svg Campanie 
Province Salerne 
Maire Vincenzo De Luca (PD)
2011-2016
Code postal 84100 (générique), da 84121 à 84135
Code ISTAT 065116
Code cadastral H703
Préfixe tel. 089
Démographie
Gentilé salernitani
Population 139 019 hab. (31-12-20101)
Densité 2 358 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 41′ 00″ N 14° 46′ 00″ E / 40.68333, 14.76667 ()40° 41′ 00″ Nord 14° 46′ 00″ Est / 40.68333, 14.76667 ()  
Altitude Min. 5 m – Max. 953 m
Superficie 5 896 ha = 58,96 km2
Divers
Saint patron San Matteo
Fête patronale 21 septembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Campanie

Voir sur la carte administrative de Campanie
City locator 14.svg
Salerne

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Salerne

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Salerne
Liens
Site web http://www.comune.salerno.it/

Salerne, en italien Salerno, est une ville italienne de 139 439 habitants2 de la province de Salerne en Campanie.

Salerno, rima d’inverno,
o dolcissimo inverno.
Salerno, rima d’eterno.

Alfonso Gatto, "Salerno, rima d’inverno"

Histoiremodifier | modifier le code

Ville principale de la « Côte amalfitaine » (la portion de côte de la mer Tyrrhénienne qui comprend des villes renommées comme Amalfi, Positano, etc.), elle est essentiellement connue historiquement pour avoir hébergé le roi d’Italie, qui avait fui Rome en 1943 après que l’Italie eut négocié la paix avec les Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale. Un éphémère « gouvernement du Sud » a alors été établi dans la ville. Des débarquements alliés ont eu lieu près de Salerne durant l’opération Avalanche.

Capitale de la principauté de Salerne de 861 à 1076, elle fut prise en 1077 par Robert Guiscard.

À Salerne, on se croirait parfois à Byzance. Choisie par les Normands comme capitale de l'Italie du Sud au XIe siècle, la ville fut le creuset du style « normand arabo-byzantin ». Témoin la cathédrale romane, flamboyante avec ses mosaïques polychromes. Dans l'abside, une Vierge auréolée de lumière se détache sur la voûte bleu nuit, tandis que dans la chapelle des Croisés, Saint Michel déploie ses ailes ocre au-dessus de Saint Mathieu3.

Salerne accueillit la plus ancienne université de médecine d’Europe, la Schola Medica Salernitana, la plus importante source de savoir médical en Europe au début du Moyen Âge. Aujourd’hui, les deux campus de Fisciano et Baronissi accueillent plus de 40 000 étudiants répartis en dix facultés.

La Città est le principal quotidien local.

Administrationmodifier | modifier le code

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1987 1993 Vincenzo Giordano PSI  
6 décembre 1993 15 mai 2001 Vincenzo De Luca PDS  
13 mai 2001 13 juin 2006 Mario De Biase DS  
15 juin 2006 16 mai 2011 Vincenzo De Luca PD  
16 mai 2011 en cours Vincenzo De Luca PD  
Les données manquantes sont à compléter.
Salerne en hiver

Hameauxmodifier | modifier le code

Fuorni, Giovi, Matierno, Ogliara, Pastorano, Rufoli, Sant'Angelo, Sordina

Communes limitrophesmodifier | modifier le code

Baronissi, Castiglione del Genovesi, Cava de' Tirreni, Giffoni Valle Piana, Pellezzano, Pontecagnano Faiano, San Cipriano Picentino, San Mango Piemonte, Vietri sul Mare, Scala, Ceraso4

Économiemodifier | modifier le code

La ville abrite une cimenterie du groupe Italcementi5.

Culturemodifier | modifier le code

Dans la commune limitrophe de Baronissi se trouve la « Casa della Poesia », qui organise des événements poétiques mondiaux.

Sportmodifier | modifier le code

Le stade Arigis de 37 000 places abrite la Salernitana.

Jumelagemodifier | modifier le code

Panneau Rouen.JPG

Salerne est jumelée avec

Personnalitémodifier | modifier le code

  • Alfan de Salerne, traducteur de textes grecs et archevêque de Salerne, vécut dans cette ville.

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Bilan démographique mensuel mis à jour le 31-05-2010 (DONNÉES ISTAT)
  3. GEO N°398 d'avril 2012 p.99
  4. sur le wiki italien
  5. (en) Italcimenti

Voir aussimodifier | modifier le code

Articles connexesmodifier | modifier le code

Liens externesmodifier | modifier le code









Creative Commons License