Sculpture de la Renaissance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Renaissance marque un retour de la sculpture à des formes et thèmes de l'Antiquité, en particulier grecque.

La renaissance en sculpture est plus précoce que dans les autres arts. En effet, les hommes de la renaissance disposent encore de sculptures antiques alors que les peintures ont plus largement disparu. C'est pourquoi la renaissance en matière de sculpture peut être datée, quant à son origine, du XIIIe siècle.

La réapparition du nu au XIIIe sièclemodifier | modifier le code

C'est en effet à ce moment-là que réapparaît le nu en sculpture, bien avant que Michel-Ange ne sculpte son David ou Donatelloson Bacchus : dès le XIIIe siècle, les Pisano (originaires de Pise) sculptent la chaire à prêcher du baptistère de la cathédrale de Pise et y font figurer un Hercule nu (officiellement, une Vertu). Ce n'est pas un hasard si la Renaissance prend naissance à Pise[réf. nécessaire]. La ville était le lieu de conservation d'un nombre important de sculptures antiques, à proximité de la cathédrale, dans le Campo Santo. Le lien avec l'Antiquité est donc majeur en ce qui concerne l'apparition de la sculpture renaissante.

Principaux sculpteursmodifier | modifier le code

Les premiers sculpteurs de la Renaissance sont italiens. Parmi les plus grands, on trouve Michel-Ange, Donatello et Andrea del Verrocchio (maître de Léonard de Vinci, qui fit son apprentissage dans son atelier). Jean de Bologne s'illustre à Florence, après que la période artistique de la Haute Renaissance a consacré de fait la cité toscane comme capitale des Arts ; ses œuvres figurent en bonne place dans la Loggia dei Lanzi. En France, un peu plus tard, naîtra une seconde génération de grands sculpteurs, très influencés par l'art italien. On peut citer Jean Goujon ou encore Germain Pilon.

Notes et référencesmodifier | modifier le code

Articles connexesmodifier | modifier le code

Sur les autres projets Wikimedia :








Creative Commons License