Vincent Clerc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clerc.

Vincent Clerc

Description de l'image  Vincent_Clerc_(8021453915).jpg.
Fiche d'identité
Naissance 7 mai 1981 (1981-05-07) (32 ans)
à Échirolles (France)
Taille 1,78 m (5 10)
Surnom(s) Chicken, Vi
Position Ailier
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
1998-2002
2002-
Grenoble
Toulouse

271 (575)1
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2002- Drapeau : France France 67 (170)1

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 6 janvier 2014.

Vincent Clerc, né le 7 mai 1981 à Échirolles (Isère), est un joueur de rugby à XV et à sept français. Il joue en équipe de France et évolue au poste d'ailier au sein de l'effectif du Stade toulousain. Il finit meilleur marqueur d'essai de la Coupe du monde 2011 avec 6 essais, à égalité avec l'anglais Chris Ashton. En 2010, il figure sur la Dream Team européenne de l'European Rugby Cup (ERC), à savoir la meilleure équipe-type des compétitions des clubs européens au cours des 15 dernières années2.

Biographiemodifier | modifier le code

Vie privéemodifier | modifier le code

Vincent Clerc avec son entraîneur Guy Novès en 2012.

Vincent Clerc est le compagnon de Valérie Novès, la fille ainée de Guy Novès, son entraîneur au Stade toulousain3. Depuis le 3 janvier 2011, il est aussi papa d'une petite fille qui se prénomme Éloïse. L'information a été largement relayée lorsqu'il est sorti du terrain lors d'un Toulouse-Castres. Cette sortie sans raison apparente ni blessure, ni mauvaise performance, fut donnée à la fin du match : sa femme venait d'entrer en salle d'accouchement. Le grand-père l'explique en ces termes :

« Dans la vie, certaines choses sont bien plus importantes qu'un match de rugby. Là, c'était Vincent, mais si la situation s'était présentée avec un autre joueur, j'aurais agi de la même façon. C'est un fait de vie. Ce sont des choses simples »4.

Carrière professionnellemodifier | modifier le code

Après avoir découvert le rugby au collège Barnave de Saint-Egrève et au petit club du Fontanil, Vincent Clerc poursuit sa formation au FC Grenoble en minimes, puis rejoint le Stade toulousain au début de la saison 2002-20035. Dès cette première saison toulousaine, Vincent Clerc est appelé par Bernard Laporte pour affronter l'Afrique du Sud à Marseille lors des tests matchs automnaux. Les débuts sont très prometteurs (10 matchs, 4 essais). Il en va de même en club où Clerc marque notamment 7 essais en Coupe d'Europe que Toulouse remporte pour la deuxième fois face à l'USAP (22-17). Petit gabarit doté d'une impressionnante capacité à rester debout, à éliminer et à accélérer, Vincent Clerc joue alors tous ses matches casqué et est alors considéré, à 21 ans, comme la future perle à l'aile.

La saison suivante, il est titulaire au Stade toulousain mais sa carrière internationale connaît un coup d'arrêt puisqu'il n'est pas retenu pour disputer la Coupe du monde 2003, Laporte lui préférant Pépito Elhorga, plus polyvalent. Par la suite, Vincent Clerc a du mal à regagner la confiance du sélectionneur et ce malgré des statistiques élogieuses en club. Il fait toutefois partie des vainqueurs du Grand chelem du Tournoi des Six Nations 2004.

Clerc demeure titulaire à l'aile droite du Stade toulousain où ses qualités de finisseur font merveille : depuis son arrivée, il a toujours marqué plus de 10 essais par saison. Il forme avec ses compères Clément Poitrenaud, Florian Fritz, Yannick Jauzion et Cédric Heymans l'une des plus belles lignes arrières de club au monde. Côté sélection, il redevient progressivement un international régulier. Il dispute le Tournoi des Six Nations 2007 et marque un essai capital à Croke Park : à la dernière minute, alors que les Bleus sont menés de 4 points par le XV du Trèfle, il perce au centre dans les 22 mètres, élimine trois adversaires et aplatit, donnant la victoire à la France non seulement dans ce match mais probablement dans le Tournoi6.

Il est retenu pour disputer la Coupe du monde 2007, a priori comme remplaçant d'Aurélien Rougerie. Mais ses performances, notamment et à nouveau contre l'Irlande (doublé lors d'un match décisif pour la qualification en quart de finale), le font devenir titulaire à l'aile droite. Il termine d'ailleurs meilleur marqueur du XV de France avec 5 essais en 6 matchs. Malgré l'échec en demi-finale du tournoi mondial, on peut considérer qu'à l'issue de cette année 2007, Vincent Clerc a franchi un cap.

Il enchaîne avec un début de saison tonitruant sous les couleurs toulousaines (12 essais en 14 titularisations, notamment un triplé contre Castres en une mi-temps).

Pour le Tournoi 2008, le nouveau sélectionneur, Marc Lièvremont, en fait un titulaire : Clerc confirme son nouveau statut avec un doublé contre l'Écosse puis un triplé en vingt minutes contre l'Irlande (son 7e essai contre cette équipe). Ses statistiques sont impressionnantes : 66 essais en 119 titularisations avec Toulouse, 20 essais en 30 sélections.

Clerc pendant la Coupe du Monde 2011

Le , lors du choc Stade toulousain-ASM Clermont Auvergne (défaite 11-23 de Toulouse), il se blesse grièvement au genou. Le ligament croisé antérieur gauche est rompu et cela le prive d'une fin de saison haletante pour le Stade toulousain (victoire en championnat et finale de la Coupe d'Europe). Cette blessure met fin à la meilleure saison de sa carrière. Il reprend la compétition le 20 décembre 2008 contre le Stade montois. Lors de cette saison 2008-2009 il marquera 3 essais toutes compétitions confondues. À la fin de cette saison il retrouve plus tôt que prévu l'équipe de France lors de la tournée en Nouvelle-Zélande et en Australie.

Le , à l'occasion de la première journée de la Coupe d'Europe 2009-2010 où le Stade toulousain bat les Sale Sharks, Vincent Clerc bat le record du plus grand nombre d'essais marqués en Coupe d'Europe7, en dépassant le Gallois Dafydd James (29 essais en 60 rencontres de 1996 à 2008).

En 2011 il est retenu par Marc Lièvremont pour disputer la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande. Il s'y distingue notamment lors du deuxième match de poule face au Canada où il marque 3 essais et devient par la même occasion le meilleur marqueur d'essais français en Coupe du monde, dépassant d'une unité le record de 8 essais de Christophe Dominici. Ses performances lui valent d'être titularisé pour le match phare de la poule A contre la Nouvelle-Zélande. Malgré la défaite contre les Blacks puis une déconvenue contre les Tonga pour leur dernier match de poules où Clerc marque néanmoins son 10e essai en Coupe du monde, les Bleus sont qualifiés pour les quarts de finale contre les Anglais. Lors de ce match Vincent Clerc se met en évidence pour inscrire son 11e essai en Coupe du monde sur un exploit personnel.

Vincent Clerc reste ailier titulaire pour le XV de France lors du Tournoi des VI nations 2012. Lors du premier match du tournoi face à l'Italie, il marque son 32e essai en équipe de France, rejoignant Philippe Saint-André, le sélectionneur actuel de l'équipe de France, à six longueurs du record de Serge Blanco.

Il en est désormais à 34 essais marqués avec les Bleus, les 33e et 34e ayant été marqués lors de la victoire contre l'Argentine, que Vincent Clerc n'avait jamais battu jusque-là.

Le 20 Avril 2013 (5 ans quasiment jour pour jour après sa blessure de 2008 ), lors du choc ASM Clermont Auvergne - Stade Toulousain , il se blesse et le verdict tombe une rupture des ligaments croisés antérieurs du genou droit le prive de la fin de saison 2012/2013 et du début de la saison 2013/2014 . Il reprendra début janvier 2014 pour 2 matchs avec les Espoirs et rejoindra l'effectif du Stade Toulousain pour le match de H Cup face aux Zèbres de Parme.

Statistiquesmodifier | modifier le code

Saison Club Pays Championnat national Coupe d'Europe Équipe de France
Compétition Matchs Essais, points Type Matchs Essais, points
Matchs Essais, points
2002 - 2003 Stade toulousain Drapeau de la France France Top 16 18 8-40 Coupe d'Europe 9 7-35 10 4-20
2003 - 2004 Stade toulousain Drapeau de la France France Top 16 19 6-30 Coupe d'Europe 8 4-20 3 1-5
2004 - 2005 Stade toulousain Drapeau de la France France Top 16 25 12-60 Coupe d'Europe 9 3-15 1 -
2005 - 2006 Stade toulousain Drapeau de la France France Top 14 26 11-55 Coupe d'Europe 6 6-30 2 4-20
2006 - 2007 Stade toulousain Drapeau de la France France Top 14 23 8-40 Coupe d'Europe 5 2-10 4 1-5
2007 - 2008 Stade toulousain Drapeau de la France France Top 14 9 7-35 Coupe d'Europe 7 5-25 13 10-50
2008 - 2009 Stade toulousain Drapeau de la France France Top 14 13 2-10 Coupe d'Europe 3 1-5 3 -
2009 - 2010 Stade toulousain Drapeau de la France France Top 14 18 7-35 Coupe d'Europe 8 2-10 5 2-10
2010 - 2011 Stade toulousain Drapeau de la France France Top 14 18 8-40 Coupe d'Europe 8 2-10 9 2-10
2011 - 2012 Stade toulousain Drapeau de la France France Top 14 10 3-15 Coupe d'Europe 4 - 11 8-40
2012 - 2013 Stade toulousain Drapeau de la France France Top 14 9 6-30 Coupe d'Europe 3 2-10 2 2-10
Total Stade toulousain Drapeau de la France France Champ. Fr. 186 80-400 Coupe d'Europe 68 35-175 67 34-170

Dernière mise à jour le 02/03/2014

Palmarèsmodifier | modifier le code

En clubmodifier | modifier le code

Avec le FC Grenoble :

Avec le Stade toulousain :

En équipe nationalemodifier | modifier le code

Dernière mise à jour le 4 février 2012

  • Équipe de France des moins de 21 ans : participation au championnat du monde 2002 en Afrique du Sud
  • Équipe de France de rugby à sept : vainqueur du tournoi de Paris 2005 (première victoire de l'équipe de France lors d'une étape du circuit mondial à sept)

Coupe du mondemodifier | modifier le code

Édition Rang Résultats France Résultats V.Clerc Matchs V.Clerc
France 2007 Quatrième 4 v, 0 n, 3 d 4 v, 0 n, 2 d 6/7
Nouvelle-Zélande 2011 Deuxième 4 v, 0 n, 3 d 4 v, 0 n, 3 d 7/7

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite.

Liste des essaismodifier | modifier le code

Essai Adversaire Lieu Stade Compétition Date Résultat
1 Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud Marseille, Drapeau de la France France Stade Vélodrome Test match 9 novembre 2002 Victoire
2 Drapeau : Canada Canada Paris, Drapeau de la France France Stade de France Test match 23 novembre 2002 Victoire
3 Drapeau : Canada Canada Paris, Drapeau de la France France Stade de France Test match 23 novembre 2002 Victoire
4 Drapeau : Pays de Galles Galles Paris, Drapeau de la France France Stade de France Tournoi des Six Nations 29 mars 2003 Victoire
5 Drapeau : Irlande Irlande Paris, Drapeau de la France France Stade de France Tournoi des Six Nations 14 février 2004 Victoire
6 Drapeau : Tonga Tonga Toulouse, Drapeau de la France France Stadium Test match 19 novembre 2005 Victoire
7 Drapeau : Tonga Tonga Toulouse, Drapeau de la France France Stadium Test match 19 novembre 2005 Victoire
8 Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud Le Cap, Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud Newlands Stadium Test match 24 juin 2006 Victoire
9 Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud Le Cap, Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud Newlands Stadium Test match 24 juin 2006 Victoire
10 Drapeau : Irlande Irlande Dublin, Drapeau de l’Irlande Irlande Croke Park Tournoi des Six Nations 14 février 2007 Victoire
11 Drapeau : Namibie Namibie Toulouse, Drapeau de la France France Stadium Coupe du monde 16 septembre 2007 Victoire
12 Drapeau : Namibie Namibie Toulouse, Drapeau de la France France Stadium Coupe du monde 16 septembre 2007 Victoire
13 Drapeau : Namibie Namibie Toulouse, Drapeau de la France France Stadium Coupe du monde 16 septembre 2007 Victoire
14 Drapeau : Irlande Irlande Paris, Drapeau de la France France Stade de France Coupe du monde 21 septembre 2007 Victoire
15 Drapeau : Irlande Irlande Paris, Drapeau de la France France Stade de France Coupe du monde 21 septembre 2007 Victoire
16 Drapeau : Écosse Écosse Édimbourg, Écosse Écosse Murrayfield Tournoi des Six Nations 3 février 2008 Victoire
17 Drapeau : Écosse Écosse Édimbourg, Écosse Écosse Murrayfield Tournoi des six nations 3 février 2008 Victoire
18 Drapeau : Irlande Irlande Paris, Drapeau de la France France Stade de France Tournoi des six nations 9 février 2008 Victoire
19 Drapeau : Irlande Irlande Paris, Drapeau de la France France Stade de France Tournoi des six nations 9 février 2008 Victoire
20 Drapeau : Irlande Irlande Paris, Drapeau de la France France Stade de France Tournoi des six nations 9 février 2008 Victoire
21 Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud Toulouse, Drapeau de la France France Stadium Test match 13 novembre 2009 Victoire
22 Drapeau : Samoa Samoa Paris, Drapeau de la France France Stade de France Test match 21 novembre 2009 Victoire
23 Drapeau : Italie Italie Rome, Drapeau de l'Italie Italie Stade Flaminio Tournoi des Six Nations 12 mars 2011 Défaite
24 Drapeau : Pays de Galles Galles Paris, Drapeau de la France France Stade de France Tournoi des six nations 19 mars 2011 Victoire
25 Drapeau : Irlande Irlande Bordeaux, Drapeau de la France France Stade Chaban-Delmas Test match 13 août 2011 Victoire
26 Drapeau : Japon Japon Auckland, Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande North Harbour Stadium Coupe du monde 10 septembre 2011 Victoire
27 Drapeau : Canada Canada Napier, Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande McLean Park Coupe du monde 18 septembre 2011 Victoire
28 Drapeau : Canada Canada Napier, Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande McLean Park Coupe du monde 18 septembre 2011 Victoire
29 Drapeau : Canada Canada Napier, Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande McLean Park Coupe du monde 18 septembre 2011 Victoire
30 Drapeau : Tonga Tonga Wellington, Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Westpac Stadium Coupe du monde 1er octobre 2011 Défaite
31 Drapeau : Angleterre Angleterre Auckland, Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Eden Park Coupe du monde 8 octobre 2011 Victoire
32 Drapeau : Italie Italie Paris, Drapeau de la France France Stade de France Tournoi des Six Nations 4 février 2012 Victoire
33 Drapeau : Argentine Argentine Lille, Drapeau de la France France Grand Stade Lille Métropole Test match 17 novembre 2012 Victoire
34 Drapeau : Argentine Argentine Lille, Drapeau de la France France Grand Stade Lille Métropole Test match 17 novembre 2012 Victoire

Distinctions individuellesmodifier | modifier le code

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. a et b « Vincent Clerc », sur www.itsrugby.fr (consulté le 10 février 2012)
  2. Angelina Lacroix, « Annonce des lauréats des Prix ERC15 », sur http://www.ercrugby.com,‎ 17 mai 2010 (consulté le 17 mai 2010).
  3. Jean-Marie Llense, « L'incomparable Guy Novès », sur http://www.01men.com,‎ 16 mai 2008 (consulté le 24 mai 2010).
  4. « Toulouse : Novès, grand-père attentionné », sur http://www.01men.com,‎ 4 janvier 2011 (consulté le 15 janvier 2011).
  5. « Ils m'ont aidé », sur site officiel de Vincent Clerc (consulté le 21 novembre 2011)
  6. « La France y voit plus Clerc », sur http://www.lequipe.fr,‎ 11 février 2007 (consulté le 11 avril 2011).
  7. « Vincent Clerc bat le record d'essais de Dafydd James », sur http://www.lepoint.fr,‎ 11 octobre 2009 (consulté le 11 avril 2011).

Liens externesmodifier | modifier le code

Sur les autres projets Wikimedia :








Creative Commons License